Une association pionnière

A l’image du vin, domaine longtemps réservé aux hommes, les confréries bachiques étaient essentiellement masculines dans les années 80. En 1983, des femmes vigneronnes représentant tous les vignobles de France, rejointes par des restauratrices et de fines gastronomes décident de fonder une confrérie féminine pour « avoir droit au chapitre ». Si elles ne se revendiquent pas féministes, elles n’en sont pas moins frondeuses ! L’Ordre des Dames du Vin et de la Table devient la première « association d’œnophiles en jupons » pour reprendre la savoureuse expression de Michel Piot dans sa chronique de l’époque Cartes sur table du Figaro…

Les drôles de Dames

A l’origine de la confrérie, quelques femmes aux caractères bien affirmés : Simone Cointat, journaliste et auteur de « L’histoire de la cuisine française », épouse de l’ancien ministre de l’Agriculture Michel Cointat, Lucie Peyraud, du Domaine Tempier, qui a œuvré avec son mari Lucien Peyraud pendant plus de vingt ans pour donner à l’appellation Bandol le lustre qu’elle possède aujourd’hui, Marie-José Marignane, hôtelière-restauratrice du Relais de la Madeleine à Geménos, Chantale Leroy-Baroin, décoratrice et architecte d’intérieur, et Monique Rougier, propriétaire du célèbre Château Simone.

Au fil des années, les fondatrices rassemblent à leurs côtés des femmes emblématiques et des personnalités partageant les valeurs de l’association. En 26 ans, l’Ordre a ainsi intronisé une centaine de Dames et une vingtaine de Chevaliers lors de Chapitres en France et à l’étranger.

Un réseau professionnel unique en son genre

Précurseur en son temps, l’Ordre des Dames du Vin et de la Table continue de se distinguer aujourd’hui. Il est l’unique réseau qui regroupe en son sein l’ensemble des professions du vin, de la gastronomie et des arts de la table : vigneronnes, œnologues, négociantes, cavistes, sommelières, chefs de cuisine, restauratrices, designers, artistes en orfèvrerie, créatrices en services et textiles de table…

Cette représentativité inédite permet aux membres de se rencontrer, d’échanger sur leurs métiers et de partager leurs expériences lors des nombreuses manifestations de l’Ordre dans le monde entier : Chapitres d’intronisation, voyages dans les vignobles, conférences, dégustations, expositions.

Rétrospective

Retour sur plus de 30 années d’existence de l’Ordre des Dames du Vin et de la Table.